En été 2016, l’AGDC est sollicitée par les Autorités du Grand-Saconnex pour promouvoir la qualité de vie des habitants du chemin Alfred-Bétems en :

  1. réunissant autour d’une table les régies représentant les propriétaires concernés afin de mener à bien une rénovation et une optimisation des aménagements extérieurs (route, parking, espace jeux, espace de rencontre) qui sont répartis entre les domaines privés et public ;
  2. aidant à identifier les obstacles à la bonne gestion des déchets et des encombrants afin d’y remédier ;
  3. veillant à ce que les besoins des habitants concernant les logements soient transmis à qui de droit.

La démarche appliquée se veut participative et intégrative, c’est la raison pour laquelle l’AGDC a accepté en cours d’année de débuter une enquête de terrain, afin qu’elle puisse servir de projet pilote participatif pour la Commune et ouvrir ainsi directement le dialogue avec les habitants.

Le travail a débuté par une enquête pour identifier les déterminants des problèmes et clarifier leurs importances relatives aux yeux des différentes entités impliquées (habitants, services de l’administration, régies, habitants, Conseil administratif).

Suite à cette enquête, une restitution a été effectuée auprès du Conseil administratif, des services concernés et des régies au sujet des problèmes rencontrés, leurs natures, leurs fréquences. Une analyse des causes potentielles a également été effectuée.

Les résultats ont été partagés en plénière avec les habitants afin de valider et prioriser les problématiques relevées.

Des ébauches de projets d’aménagement extérieur ont été présentés lors d’une soirée conviviale de nettoyage participative en mai 2017.

En février 2018, les habitants ont approuvé les orientations des différents aménagements. Le dialogue se poursuit avec l’ensemble des partenaires impliqués pour réaliser les différents projets (modification de la circulation motorisée, modification des aménagements extérieurs pour favoriser la sécurité et la convivialité, mise en place de zones de collecte des encombrants et des déchets, création d’espaces de rencontre et de jeux). Cela implique des partenariats public privé complexes afin finaliser les accords en 2018 et que les travaux puissent se réaliser en 2019.

Le dialogue se poursuit avec l’ensemble des partenaires impliqués.